Fonds acef pour la Solidarité

Une subvention pour POLE SPORTS et LOISIRS

5 février 2016

L’association « POLE SPORTS et LOISIRS » a reçu un chèque de 3 000 euros du Fonds ACEF pour la Solidarité pour son projet d’acquisition d’un appareil de musculation à destination de personnes valides et en situation de handicap.

Stéphane LANGLOIS, Directeur du Secteur de la Haute-Marne de la BPALC,

Laurent BRUMBT, animateur du Marché ACEF pour la BPALC, représentant Dominique HICK, Président du Fonds Acef pour la Solidarité

et Bernard RAPENNE, Vice-Président de la Fédération Alsace Lorraine Champagne des ACEF, région Champagne

ont eu le plaisir de remettre une subvention à Patrick ANDELOT, Président de POLE SPORTS et LOISIRS. 

Le POLE SPORTS et LOISIRS est affilié à la Fédération Française de Tennis, Fédération Française Handisport, Fédération Française de Randonnée Pédestre, Fédération Sportive de Swin Golf. Le projet du Club est de permettre à chacun de pratiquer une ou des activités sportives dans un environnement sécurisé et adapté et compte aujourd’hui près de 500 membres. 

  • En 2007, le Club en lien avec son activité traditionnelle, ouvre une section tennis handisport afin de permettre à des jeunes en situation de handicap de pratiquer une activité physique régulière dans un cadre sportif réglementé et encadré par un professionnel de l’adaptation sportive
  • En 2009, le club inaugure son Club House accessible à tous publics dans le respect de la règlementation sur l’accessibilité au handicap. Puis plusieurs disciplines voient le jour : remise en forme, swin golf, gym douce et step.
  • En 2011, mise en place des premières séances de sport santé bien-être à destination des publics à risques et fragiles (personnes vivant avec une ou plusieurs maladies chroniques).
  • En 2014, le Club obtient le label « sport santé et bien-être » mention « pathologies chroniques, obésité et fragilité ».

Le Fonds ACEF pour la Solidarité a participé à l’acquisition d’un nouvel appareil de musculation.

Les objectifs de cet appareil en particulier sont de :

  • permettre l’accessibilité sportive à des personnes « fragiles » adaptée à leurs capacités physique et cognitive
  • utiliser l’activité physique comme outil de lutte contre l’isolement
  • développer l’autonomie des pratiquants
  • favoriser la réinsertion sociale par une activité sportive de groupe
  • améliorer la qualité de vie de ces personnes.

Cet équipement permet à 4 personnes de travailler ensemble sur des exercices différents. Cela permet de créer une dynamique de groupe sur une activité individuelle. De plus, cet équipement est accessible à un public très large (personnes en fauteuils, public valide, public vivant avec des maladies chroniques).


Retour aux actualités