Fonds acef pour la Solidarité

Une subvention pour LA BOU’SOL

12 décembre 2016

L'association LA BOU’SOL a reçu un chèque de 1500 euros du Fonds ACEF pour la Solidarité pour l’extension de l’épicerie sociale avec aménagement d’une cuisine pédagogique.
  • En 2010, dans un souhait d’harmonisation de l’aide alimentaire, les villes d’Haguenau et Schweighouse-sur-Moder ont impulsé le projet de création d’une épicerie sociale et solidaire associée à une cellule d’urgence. L’association « LA BOU’SOL » a été créée pour porter ce projet.
  • Cette épicerie sociale est un lieu d’accueil où les personnes en difficulté peuvent se trouver soutien et accompagnement leur permettant de retrouver confiance en elles, dignité et autonomie, tout en ayant accès à l’aide alimentaire. Cette aide est aussi un levier qui les encourage à venir vers l’association et par-là même, pouvoir bénéficier d’un accompagnement et d’actions collectives, autres moyens de les aider et de les soutenir dans leurs projets personnels.
  • L’association « LA BOU’SOL » s’est fixée trois objectifs principaux :
    • Une aide temporaire par l’achat à moindre coût de produits de première nécessité (alimentation, hygiène...)
    • Un soutien pédagogique, individuel ou en groupe, dans les domaines de l’économie sociale et familiale, de l’équilibre alimentaire, de la cuisine…
    • Une réorientation vers des structures compétentes en fonction de leurs problématiques. 
  • Après cinq années de fonctionnement, l’agrandissement de leur structure apparait comme une nécessité pour répondre aux besoins de leurs publics. La capacité d’accueil en 2010 était de 60 familles. La configuration des lieux ne peut excéder les 90 familles bénéficiaires aujourd’hui.
  • LA BOU’SOL souhaite maintenant développer leurs ateliers de cuisine. Aujourd’hui, ils sont réalisés dans un local extérieur et vétuste dans l’ancienne caserne des pompiers qui avait libérée quatre travées pour y implanter l’épicerie solidaire en 2010.
  • La création de ce lieu de rencontre et d’une cuisine pédagogique permettra de développer encore leurs actions. Aujourd’hui, la ville propose deux travées supplémentaires et les services techniques seront les Maîtres d‘œuvre du chantier.
  • Le Fonds ACEF pour la Solidarité permet ainsi de participer au financement des travaux pour que LA BOU’SOL puisse accueillir davantage de personnes, élargir leurs critères d’admission et ouvrir à d’autres publics comme par exemple, les séniors….

Retour aux actualités